Le sport santé, un concept ou une contradiction ?

Le 20/01/2020

En 1922, Pierre de Coubertin définissait le sport comme « le culte volontaire habituel de l'effort musculaire intensif appuyé sur le désir de progrès et pouvant aller jusqu'au risque […]. Il doit être pratiqué avec ardeur, je dirai même avec violence. Le sport ce n'est pas l'exercice physique bon pour tous à condition d'être sage et modéré, le sport est le plaisir des forts ou de ceux que veulent le devenir ». Moins d'un siècle plus tard, comment pourrions-nous expliquer l'association de ce terme sport à celui de santé. Ce dernier étant définie par l'OMS comme « est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. »

Une contradiction ? Oui, si nos représentations n'ont pas changé.

Aujourd'hui ce n'est pas le cas, les pratiques ont évolué. En 1992, la Charte Européenne a défini le sport comme « toutes formes d'activités physiques et sportives qui, à travers une participation organisée ou non, ont pour objectif l'expression ou l'amélioration de la condition physique et psychique, le développement des relations sociales ou l'obtention de résultats en compétition de tous niveaux. »
Nous pouvons constater une transition vers une pratique d'activité physique et l'ouverture des objectifs. Si nous y associons les nombreuses études sur les apports d'une pratique d'activité physique (voir le dossier de l'Inserm présenté dans la précédente newsletter – oct 2019) et aux nouvelles politiques publiques de santé plaçant les activités physiques comme thérapeutique non médicamenteuse nous en venons à l'utilisation de ce terme SPORT SANTE.

Il invite à ne plus voir ces deux termes en contradiction mais les associer pour une évolution des idées vers un concept. Le concept de pratiquer une activité physique tel que défini par l'OMS en 2015 « tout mouvement produit par la contraction des muscles entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos. » Ce à quoi nous rajouterons, dans un cadre sécurisé et identifié par des acteurs. Permettons-nous ce petit parallèle : vous préparer à manger seul, vous faites un repas ; vous préparez à manger en prenant en compte les conseils d'un professionnel, vous faites un repas diététique. Bouger est une activité physique, bouger sous les conseils et l'accompagnement de professionnels c'est du sport-santé. Ces professionnels sont intégrés à un réseau d'acteurs appartenant aussi bien aux secteurs de la santé, du sport mais également du social. Car lorsque nous abordons le sport santé, nous abordons les comportements dits sédentaires ou inactifs, les problématiques de santé et de santé globale (pas uniquement la présence d'une maladie), l'avancée en âge. Au sein de ce concept, chaque acteur joue un rôle autour de la personne afin de l'amener d'une non pratique physique à une activité physique régulière. Il passe d'un statut de patient à un statut de pratiquant au sein de dispositif dont il peut bénéficier. Tous ensemble, ils utilisent le support et l'outil « activité physique » pour atteindre des objectifs individualisés, spécifiques, progressifs et adaptés en étant éloignés de toute notion de performance et de progression physique. Le sport-santé serait un concept d'éducation et de promotion à la santé par l'activité physique.

Nous contacter



Maison des bénévoles du Sport Drôme Ardèche
71 rue Latécoère
26000 VALENCE
Tél.: 04 75 75 47 50
Fax : 04 75 75 48 00
cdos26@mbsport.fr
drome.franceolympique.com

Coordonnées GPS
Plan d'accès

Nos horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h30
et de 14h00 à 17h00

Formations

Vous recherchez une formation ?
Retrouvez toutes les offres des CDOS et CROS Rhône Alpes


C'est
ICI

L'hebdo du CDOS Drôme



Retrouvez :
- l'Hebdo N°2/2020 : ICI
- la spéciale Soirée des Trophées : ICI


Recherche