Actualité >

Les Jeux Olympiques 2018 un peu d'histoire !

Le 31/01/2018

La 23e édition des Jeux Olympiques d'hiver se tiendra durant 17 jours du 9 au 25 février à PyeongChang dans la Province de Ganqwon en Corée du Sud. Les jeux paralympiques prendront la relève et se dérouleront du 9 au 18 mars.

Après avoir accueilli les Jeux Olympiques d'été à Séoul en 1988, la Corée du Sud accueillera donc pour la première fois une édition hivernale des Jeux Olympiques.

La candidature
Sélectionnée le 6 juillet 2011 au premier tour de scrutin lors de la 123e session des CIO qui s'est tenue à Durban en Afrique du Sud, PyeongChang a obtenu dès le premier tour la majorité absolue avec 63 voix sur 95 possibles. La Corée du Sud était à la lutte avec Munich et Annecy, sélectionnées par le CIO en 2010 comme villes candidates. Une sélection qui a vu l'explosion de joie de la délégation Sud Coréenne qui avait présenté la candidature de PyeongChang pour les JO de 2010 (Vancouver) et 2014 (Sotchi). Avec un budget de campagne de 120 millions d'euros, la candidature soutenue par Yang Ho-cho, le patron de la compagnie aérienne Korean Air, proposait presque le même projet que celui qui avait brillamment passé le premier tour avec un maximum de voix en 2007.

La Corée du Sud a voulu des jeux économiques, pacifiques et culturels.

Placés sous le slogan « Passion – Connecter », ils sont organisés entre un pôle de montagne et un pôle côtier. Outre PyeongChang, deux autres villes participeront plus particulièrement à la fête olympique Gangneung pour les sports de glace et Jeongseon au Sud pour la descente de ski alpin.

Des Jeux Olympiques réconciliateurs ?
Ces Jeux Olympiques ont permis un rapprochement entre les deux frères ennemis que sont la Corée du Sud et de la Corée du Nord après deux années de crispation.
Ainsi douze joueuses Nord-Coréennes de hockey sur glace sont arrivées en Corée du Sud. Elles se joindront au 23 Sud-Coréennes initialement choisies pour la compétition. Pour la première fois depuis 1991, Corée du Sud et Corée du Nord aligneront une équipe commune qui disputera le 4 février, un match de préparation contre la Suède. Pyongyang enverra 10 autres athlètes à PyeongChang, en ski de fond (3), ski alpin (3), patinage de vitesse (2) et patinage artistique (un couple).

Des jeux symboliques dans la lutte anti-dopage mondiale
Autre fait marquant de ces avant-JO, la suspension de la Russie par le CIO pour dopage institutionnalisé. Ses sportifs seront toutefois autorisés à prendre part aux épreuves organisées en Corée du Sud sous drapeau olympique et strictes conditions.

V.C.
CDOS Drôme



Nous contacter



Maison des bénévoles du Sport Drôme Ardèche
71 rue Latécoère
26000 VALENCE
Tél.: 04 75 75 47 50
Fax : 04 75 75 48 00
cdos26@mbsport.fr
drome.franceolympique.com

Coordonnées GPS
Plan d'accès

Nos horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h30
et de 14h00 à 17h00

Formations

Vous recherchez une formation ?
Retrouvez toutes les offres des CDOS et CROS Rhône Alpes


C'est
ICI

L'hebdo du CDOS Drôme



Retrouvez :
- l'Hebdo N°6/2020 : ICI
- la spéciale Soirée des Trophées : ICI


Recherche