Actualité >

Genèse du médicosport-santé

Le 12/02/2016


Bien que déjà pris en compte dans la mandature précédente, le sport santé a été l'objet dès 2009 d'une importante expansion.

En effet, en accord avec le président Denis Masseglia, la commission médicale du CNOSF sous l'impulsion de son nouveau président le docteur Alain Calmat initiait un projet ambitieux de son secteur sport-santé. Du sport dit « pour tous » au « sport pour chacun », c'est à dire adapté à la condition de la personne et particulièrement de son état de santé, le concept sport santé était alors défini par la commission médicale comme les « conditions de pratique d'une discipline sportive aptes à maintenir ou améliorer la santé dans le cadre de prévention primaire, secondaire ou tertiaire ».

Le Médicosport-santé est orienté vers une aide à la prescription mais également à la formation des responsables tant médicaux que du mouvement sportif, et en particulier des fédérations. Celles-ci sont en effet les plus à même de proposer, avec l'aide des médecins spécialistes et des médecins du sport, des protocoles d'activités sportives basés sur des pratiques adaptées à la santé des individus.

Un ouvrage collégial.

Initiant un rapprochement du mouvement sportif et des sociétés savantes, le CNOSF a dès lors sollicité les fédérations afin qu'elles créent des comités sport-santé destinés à mettre en place, pour chaque discipline, des protocoles adaptés à la personne, à ses motivations et état de santé en vue d'apporter un maximum de bienfaits pour un minimum de risques. Facultatifs, ces comités sont déjà au nombre de 51. Le contenu de la première version du Médicosport-santé présenté à l'assistance le 9 décembre contient ainsi une compilation des travaux réalisés par 20 fédérations.

Parallèlement, la commission médicale du CNOSF a créé une commission mixte ad hoc avec la Société française de médecine, de l'exercice et du sport (SFMES), et un pôle ressources composé de spécialistes, (experts médicaux et STAPS). Avec par ailleurs le soutien de la Fondation Henri Sérandour et de sa présidente Edwige Avice, ce médicosport-santé a été présenté au cours de son évolution à un certain nombre d'institutions : Académie de médecine, membres du Programme National de Nutrition Santé 3, Société française de médecine et de rééducation, CNGE, INPES....

La démarche

• Appuyée sur le Pôle ressource, la commission mixte a défini les publics bénéficiaires des protocoles sport-santé autour des préoccupations de :
Prévention primaire (reprise d'APS chez les sédentaires)
Préventions secondaire et tertiaire, pour lesquelles 4 thèmes principaux ont été choisis dans un premier temps : maladies cardio-vasculaires, maladies métaboliques dont obésité et diabète, cancers, adaptation aux effets du vieillissement.
Bien que déjà très affinée cette première ébauche ne présente pas l'ensemble du travail envisagé par la commission médicale, en particulier le nombre de disciplines devant passer de 20 à plus de 50 dans l'année 2016. Le nombre de pathologies envisagées et d'états spécifiques (grossesse, enfant, le sport féminin….) devrait également être élargi.

• Dans chaque pathologie ont été pris en comptes trois niveaux de gravité pour lesquels les protocoles seront adaptés :
Niveau 1 pouvant être dispensés dans le contexte fédéral
Niveau 2 et niveau 3 nécessitant un environnement médical à déterminer.

Le contenu :

Le Médicosport-santé contiendra :
- un chapitre général de médecine du sport;
- un chapitre consacré aux pathologies retenues avec leurs niveaux de sévérité pris en compte pour les protocoles;
- un chapitre consacré aux disciplines sportives : seront précisés notamment l'intérêt potentiel de la discipline, les risques et contre-indications, les publics cibles, les objectifs thérapeutiques, les adaptations et précautions à prendre, ainsi que les protocoles d'activité sport santé proposés et les références bibliographiques;
- un lexique.

La diffusion

Le Médicosport- santé sera diffusé sous forme numérique.

La forme Vidal envisagée :
Le président directeur général des Editions Vidal, le docteur Vincent Bouvier, sollicité pour un partenariat, assistait à la présentation. Il s'est montré enthousiaste devant la qualité du travail déjà fourni et a insisté sur la nécessité d'un système de mise à jour à mettre en place avant de pouvoir délivrer la forme numérique envisagée.
Ainsi, le Médicosport-santé aura pour vocation à être diffusé dans le cadre de l'aide à la prescription vers les médecins généralistes, en particulier, mais également vers toutes les professions de santé, voire même dans une forme simplifiée vers tous les citoyens.

Bien que déjà très affinée cette première ébauche ne présente pas l'ensemble du travail envisagé par la commission médicale, en particulier le nombre de disciplines devant passer de 20 à plus de 50 dans l'année 2016. Le nombre de pathologies envisagées et d'états spécifiques (grossesse, enfant, le sport féminin….) devrait également être élargi.

Accédez ICI à la 1ère ébauche du MEDICO SPORT SANTE: ICI



Nous contacter



Maison des bénévoles du Sport Drôme Ardèche
71 rue Latécoère
26000 VALENCE
Tél.: 04 75 75 47 50
Fax : 04 75 75 48 00
cdos26@mbsport.fr
drome.franceolympique.com

Coordonnées GPS
Plan d'accès

Nos horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h30
et de 14h00 à 17h00

Formations

Vous recherchez une formation ?
Retrouvez toutes les offres des CDOS et CROS Rhône Alpes


C'est
ICI

L'hebdo du CDOS Drôme



Retrouvez :
- l'Hebdo N°10/2020 : ICI



Recherche