Actualité >

Projet de Loi de Finances 2016 : zoom sur le volet sports

Le 09/10/2015

Sur le Programme sports, à structure constante, l'augmentation du budget 2016 est de 3.9%, soit 8.8 Millions €. Comme a tenu à l'indiquer le secrétaire d'Etat Thierry Braillard, "c'est un budget qui prend en compte tous les sportifs, professionnels comme amateurs".

La candidature aux Jeux Olympiques et Paralympiques soutenue par l'Etat

Patrick Kanner l'a rappelé, "La candidature de toute une nation à l'accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques, est une occasion exceptionnelle de rassembler les Français". Aussi, un abondement exceptionnel de 10 Millions € a été décidé dans le budget 2016. Le budget total de la candidature olympique et paralympique de 2024 est évalué à 60 Millions €, financés à parité par l'Etat, la région Ile-de-France et la ville de Paris à hauteur de 10 Millions € chacun d'une part, et les partenariats privés dont le mouvement sportif à hauteur de 30 Millions € d'autre part.

Le plan "Citoyens du Sport"

En 2015, 6.8 Millions € avaient été octroyés à ce plan national décidé à l'issue du CIEC du 6 mars 2015. En 2016, une enveloppe de 12.1 Millions y sera dédiée. Ce plan se décline en plusieurs grands volets :
- l'accompagnement de la professionnalisation des clubs : il s'agira de former 1500 jeunes en insertion aux métiers du sport et de l'animation via le dispositif SESAME, mais aussi de créer des emplois supplémentaires d'éducatrices et éducateurs sportifs (400 en 2015, 100 supplémentaires en 2016).
- le dispositif "J'apprends à Nager", doté de 1.5 Millions € en 2016 et ayant pour but que chaque enfant sache en plus de lire, écrire et compter, nager à son entrée en 6e.
- le renforcement des actions de développement de la pratique féminine et des pratiques mixtes dès 15 ans : au niveau territorial, les subventions allouées par le CNDS permettant de soutenir les projets des associations locales et des fédérations seront abondées en 2016 de 1 Million €
- le soutien des interventions territoriales des associations nationales hors fédérations en direction des publics prioritaires.

Le CNDS

Concernant le CNDS, le triennal prévoyait que le plafond des recettes affectées soit à nouveau abaissé de 10 Millions € pour être à 252,6 millions d'euros. Une mesure de contribution à l'effort des dépenses publiques de 6,9 Millions € est demandée à l'établissement au PLF 2016 mais celle-ci n'affectera pas la réforme, initiée avec le mouvement sportif et validée par le Conseil d'Administration en 2015, de ciblage de ses interventions en matière d'équipement sur les territoires prioritaires.

Des priorités assumées

Pour la 3e année consécutive, le soutien accordé aux fédérations sportives est préservé, ceci témoignant du soutien du Gouvernement à la promotion du sport et ses relais essentiels que sont les fédérations. Une mesure de financement des primes aux futurs médaillés des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio (5 Millions €) a été inscrite au Projet de Loi de Finances 2016. Enfin, les subventions aux opérateurs comme à l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) sont reconduites.

Article du site du Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports

Télécharger le dossier de presse du Ministère ICI

Crédit photo : H. HAMON, MVJS




Nous contacter



Maison des bénévoles du Sport Drôme Ardèche
71 rue Latécoère
26000 VALENCE
Tél.: 04 75 75 47 50
Fax : 04 75 75 48 00
cdos26@mbsport.fr
drome.franceolympique.com

Coordonnées GPS
Plan d'accès

Nos horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h30
et de 14h00 à 17h00

Formations

Vous recherchez une formation ?
Retrouvez toutes les offres des CDOS et CROS Rhône Alpes


C'est
ICI

L'hebdo du CDOS Drôme



Retrouvez :
- l'Hebdo N°6/2020 : ICI
- la spéciale Soirée des Trophées : ICI


Recherche