La Maison des bénévoles du sport Drôme Ardèche >

Historique de la Maison du sport drômois

La Maison du Sport Drômois

Propriété du Conseil Général qui en a confié la gestion au C.D.O.S., la Maison du Sport Drômois est non seulement un remarquable outil de travail particulièrement apprécié des Comités Sportifs Départementaux mais aussi un lieu de rencontres et d'échanges pour tous les sportifs. C'est désormais dans l'ancien hôtel de Bressac que bat le cœur du Sport Drômois.
Ouvert en mars 1988, quelques mois seulement après les Assises du Sport Drômois de novembre 1986 dont c'était une des propositions, ce bâtiment à l'esthétique et aux qualités architecturales remarquables dont certains éléments sont classés offre des conditions de travail optimales à la trentaine de comités qui y occupent gratuitement des bureaux à usage privatif dont ils ont seulement en charge les frais de fonctionnement. Dans ce même cadre, les Comités Départementaux peuvent également disposer de trois salles de réunions et d'une salle de réception, mises grâcieusement à leur disposition et utiliser les services à coût réduit proposés par le secrétariat du CDOS.

Le fonctionnement de la Maison du Sport est régi par des conventions passées entre le Conseil Général et le CDOS pour la gestion et avec chaque comité pour l'occupation et l'utilisation. De plus, un Comité de Surveillance tripartite (Conseil Général / CDOS / Comités Départementaux utilisateurs) de douze membres mis en place à la demande du CDOS, en contrôle la gestion et donne un avis sur les différents projets qui lui sont soumis.

Cette maison offre enfin la possibilité au CDOS de jouer pleinement son rôle fédérateur en rassemblant autour de lui et avec lui l'ensemble des Comités Départementaux, ce qui n'est pas le moindre aspect de l'exemplarité de cette réalisation enviée par beaucoup d'autres départements.

La Maison à travers l'histoire

De "l'Isle du Petit Palais" à la Maison du Sport Drômois Situé quartier St Jean, le bâtiment se situe à l'angle sud-ouest d'un ilôt compris entre la place Belat, la rue de l'Equerre sur deux côtés et la côte des Chapeliers. Cet ilôt figure sur les cartes anciennes de Valence sous le nom "Isle du Petit Palais". Sur l'ensemble de cette "Isle" les vestiges architecturaux sont très nombreux et variés, en importance, en âge et en qualité.
La famille DE BRESSAC occupait une vaste demeure à l'angle de la côte des Chapeliers et de la petite place du Rolle. Elle est décrite comme une maison avec cour, puits, jardin, estable au début du XVIIe siècle. Subsiste de cette période essentiellement le bel escalier tournant avec deux portes y accédant qui s'ornent chacune d'un liteau en accolade. On peut également admirer le périmètre de ce qui était une cour avec des galeries d'accès à partir de l'escalier tournant aux différents corps de bâtiment situés aux quatres points cardinaux. Cette cour transformée sans doute à plusieurs reprises, conserve toutefois sa fonction de puits de lumière et d'organisation de la circulation aux étages à partir de l'escalier monumental qui en occupe aujourd'hui le centre.

Nous retrouverons un Aymar de Bressac à Valence dès 1250. Il y fut médiateur entre Philippe de Savoie et Aymar de Poitiers. Il s'agit d'un notable qui aura de nombreux juristes dans sa descendance. Il occupe déjà sans doute à cette époque, dans l'Isle du petit Palais" une demeure du style de la maison du Drapier, visible encore aujourd'hui rue André Lacroix.

Le Chevalier Henri de Bressac, annobli en 1608 par Henri IV, possède désormais ses armoiries. Elles auraient figuré dans un motif de ferronnerie en haut d'un escalier avec rampe utilisé entre l'escalier tournant et l'escalier XVIIIe siècle actuel. En langage d'époque, les armoiries sont "d'argent à la fasce denchée et condredenchée de sable, chargées de 3 molettes d'argent et accompagnées de 3 mouchetures d'hermine de sable". Les molettes rappellent qu'Henri de Bressac avait été officier et l'hermine qu'il acheta ensuite une charge de secrétaire de la couronne avec le titre de Bailli. Au XVIIe siècle, la famille de Bressac, encore plus connue, est alliée à de nombreuses familles de Valence et ses environs. Charles de Bressac est notaire à Valence de 1631 à 1650. Ennemond Bernard de Bressac soutient sa thèse de doctorat en droit le 12 août 1687 à l'Université de Valence. Son diplôme de docteur en droit lui est decerné le 22 mai 1689. Il est plus facile de suivre cette famille jusqu'au XIXe siècle que de trouver le fil conducteur des aménagements successifs de sa demeure au sein de l'Isle du Petit Palais jusqu'à l'hôtel XVIIe siècle que nous connaissons de nos jours. Les archives départementales sont riches en documents juridiques et cartes anciennes mais plus pauvres en renseignements architecturaux. Leur étude nous permet toutefois, à travers l'histoire des propriétaires successifs, de connaître l'apport de chaque génération de la famille de Bressac à la demeure qu'occupe aujourd'hui la Maison du Sport Drômois.




Nous contacter



Maison des bénévoles du Sport Drôme Ardèche
71 rue Latécoère
26000 VALENCE
Tél.: 04 75 75 47 50
Fax : 04 75 75 48 00
cdos26@mbsport.fr
drome.franceolympique.com

Coordonnées GPS
Plan d'accès

Agenda

Retrouvez l'agenda des Comités sportifs


Formations

Vous recherchez une formation ?
Retrouvez toutes les offres des CDOS et CROS Rhône Alpes


C'est
ICI

L'hebdo du CDOS Drôme



Hebdo 19/2018



Recherche